Etudiants étrangers : avant d’arriver en France

La vidéo sur ce sujet sur ma chaîne YouTube.


Le BAC, BTS, licence ou master en poche ou en cours de préparation ? Vous commencez à penser à la poursuite de vos études en France. Quelles sont les informations les plus importantes à chercher ? Comment bien se préparer pour ce voyage? Le premier chapitre portera sur l’étape avant le voyage pour la France. Vous pouvez télécharger ce article en format PDF bientôt.

Etude du projet

Lorsque le projet commence à germer dans votre esprit, il y a quelques informations importantes à prendre à considération :

  • Pourquoi la France comparé aux autres pays ?
  • Dans quelle région est ce que vous voulez aller ? Dans quelle université ?
  • Le choix de votre filière d’étude : quel est votre projet professionnel ?
  • Vérifier les débouchées dans son domaine d’étude

Il est important de faire un bilan en prenant en considération tous les aspects du projet avant de prendre votre décision. Prenez une année d’avance à vous préparer et en collectant les informations qui vous seront nécessaires.


Budgétiser le projet

Le budget est ce que je peux dire l’élément qui fera basculer le projet. Sans moyens suffisants, il vous sera impossible d’aller jusqu’au bout. Pour un étudiant en France, le budget varie de 600 à plus de 1000 euros par an.
Attention au premier mois universitaire : entre les inscriptions, les cautions et les frais d’agence pour le logement, les assurances, etc., ce budget peut vite doubler, voire tripler.
Les éléments à prendre en compte sont :

  • les frais de scolarité
  • le logement (caution, loyers, meubles…). Attentions aux arnaques. J’ai écris un article précédant sur les logement à Paris ici.
  • les frais pour l’habillement, transport, équipement et démarches administratives
  • le téléphone et internet
  • le budget des courses : mon conseil à ce sujet est d’apprendre à cuisiner pour ne pas mettre tout son budget dans les restaurants (quelques économies sont toujours bénéfiques). Savoir cuisiner fait partie des étapes de l’indépendance. Cela vous permettra de faire des économies et de bien manger sans se ruiner.
    Les épiceries solidaires étudiantes se développent, une bonne piste pour se nourrir à peu de frais. 
  • entretien et hygiéne (entre 40 et 100 euros par mois)
  • Divers (pharmacie, sorties, livres, vêtements, sorties, etc.) Si vous êtes raisonnables, vous pouvez vous en tirer pour 150 € à 250€ par mois
  • Apprenez aussi à faire des activités manuels comme la coiffure, la couture… tout ce qui vous permettra d’avoir un peu d’argent et ainsi d’arrondir vos fin de mois.


La liste des documents importants à avoir :

  • passeport valide sur plusieurs années
  • carnet de vaccination à jour
  • carnet de santé
  • permis de conduire original (vous pouvez le changer en permis de conduire français sous certaines conditions)
  • acte de naissance et copies certifiées conformes
  • des photos d’identité

Prendre en considération l’impact psychologique

Un aspect que l’on néglige souvent c’est l’impact psychologique d’un tel projet. Pour beaucoup c’est la première fois pour eux de quitter le foyer familial, quitter son pays ou son continent. Une partie des étudiants étrangers sombrent dans la dépression une fois en France. Préparez vous psychologiquement à vous retrouver seul et à ne compter que sur vous même. N’hésitez pas à en parler et à demander de l’aide. Vous pouvez parler de votre dépression et être écouté 7j/7 et 24h/24 via ce lien.

Laisser un commentaire