La Basilique de Saint-Denis : dernière demeure des rois et reines de France

Où se situe la Basilique de Saint-Denis?

La basilique de Saint-Denis est située au numéro 1 Rue de la Légion d’Honneur, 93200 à Saint-Denis. Saint-Denis est une commune proche du nord de Paris, dont elle est limitrophe, dans le département de la Seine-Saint-Denis (93). Département dont elle est également la sous-préfecture en  Île-de-France.

Accès

La ville est desservie par les lignes de chemin de fer, de métro et de tramway suivantes, ainsi que de nombreuses lignes de bus : (T)(1) , (T)(5), (T)(8) ,(M)(12) , (M)(13) , (RER)(B) , (RER)(D) , TransilienLigne H du Transilien .

L’ntérieur de la basilique est vraiment très beau et la nécropole royale est vraiment impressionnante avec tous les gisants des rois et reines de France (ils sont presque tous là). Ça vaut vraiment le trajet jusque Saint-Denis !

La Basilique de Saint-Denis : un lieu riche en histoire 

La basilique renferme 1500 ans d’histoire de la France à travers ses gisants et ses orants. Vous habitez à Paris ou en Île-de-France ? Ou vous êtes de passage dans la région? La basilique de Saint-Denis est un monument à visiter. 

Saint-Denis : premier évêque de Paris

Envoyé par le Pape pour évangéliser la Gaule, Denis aurait été le premier Évêque de Paris. Selon plusieurs textes, il fût décapité au cours du IIe siècle. Arrivé à Paris avec deux disciples, Rustique et Éleuthère, Denis y construit la première cathédrale, prêche aux habitants et les convertit au christianisme. à l’époque les chrétiens étaient persécutés donc les autorités romaines ne tardent pas à remarquer son action. Denis et ses compagnons sont arrêtés et interrogés. Ils se déclarent chrétiens et sont mis à mort, décapités. Les corps devaient être jetés dans la Seine. Une aristocrate romaine, Catulla, décide de s’en emparer par la ruse et de les ensevelir dans un champ de sa propriété. Plus tard, des chrétiens édifient en ce lieu une basilique, dont les fondements se trouvent encore sous le sol de l’actuelle basilique cathédrale de Saint-Denis.

Comment se déroule la visite?

L’entrée de la cathédrale en elle même est gratuite. Par contre le tarif était de 9€ pour l’espace archéologique et la fosse d’inhumation qui se trouve au fond. Les jeunes de 18-25 ans peuvent bénéficier de tarifs réduits. C’est gratuit pour les moins de 18 ans. Si vous êtes nombreux vous pouvez obtenir de tarifs de groupes. Il faudra prévoir 3 euros de plus pour les visites guidées ou audio-guidées. 

La dernière demeure des rois et reines de France

La nécropole royale de Saint-Denis abrite les tombes de nombreux souverains français, depuis Dagobert Ier jusqu’à Louis XVIII. Progressivement, la nécropole abrita les sépultures de 43 rois, 32 reines et 10 serviteurs de la monarchie. De grands serviteurs du royaume que les rois voulaient honorer en les autorisant à reposer au près d’eux. Au début de son histoire, la nécropole de Saint-Denis n’est rien d’autre qu’un cimetière que l’on choisissait, dans son testament, afin d’être enterré aux côtés de saint Denis et de ses compagnons, Rustique et Eleuthère, tous trois martyrs renommés de l’Église.

Le tombeau du Roi Dagobert est placé à l’endroit où le souverain fut inhumé en 639, à droite des relique de Saint-Denis dans le transept nord de la basilique. Les priants de Louis XVI et Marie-Antoinette se trouvent dans la chapelle Saint-louis. 

Profanation à la révolution

La Révolution s’attaque à la puissance symbolique des objets de l’Ancien Régime. La France, en guerre, a besoin de métaux pour fabriquer des armes. Le toit en plomb de la basilique est fondu, ainsi que plusieurs plaques et tombeaux en métal. 

En 1793, à la suite de la profanation des tombes de la basilique Saint-Denis, les révolutionnaires jettent les cendres de quarante-deux rois, trente-deux reines, soixante-trois princes, dix serviteurs du royaume, ainsi que d’une trentaine d’abbés et de religieux, dans des fosses communes. Les fosses communes étaient situées sur le site de l’ancien cimetière des moines au nord de la basilique. Le , Louis XVIII fait ramener les restes de ses prédécesseurs, récupérés dans les fosses, dans la crypte de la basilique, où ils sont rassemblés dans un ossuaire. L’ossuaire est scellé par des plaques de marbre sur lesquelles sont inscrits les noms des personnages inhumés.

Plus tard des travaux de restauration sont lancés, travaux sous la direction d’Eugène Viollet-le-Duc qui entrepris la restitution de la cathédrale de Notre-Dame de Paris, elle aussi profanée.  Il donne à la basilique sont état actuel que nous avons aujourd’hui. 

Plus d’informations

Vous trouverez plus d’informations et de photos concernant Saint-Denis en cliquant sur ce lien ou en visitant ce site.

Plus de photos sont disponibles sur les pages Facebook et Instagram de Paris tu vis. Des vidéos sont publiés sur la chaîne Youtube du blog.

Laisser un commentaire